Différences entre les kayaks gonflables et les kayaks rigides

Les kayaks sont une variété de canoës qui, à l’origine, n’existaient que pour un seul membre d’équipage, mais aujourd’hui, on peut en trouver jusqu’à deux ou quatre. C’est un bateau long et étroit qui est utilisé pour naviguer sur les eaux tant pour les loisirs que pour la compétition.

Types de kayaks

Il existe différents types de kayaks et selon l’utilisation, il vaut mieux en acquérir un plutôt qu’un autre, comme c’est le cas pour les kayaks rigides et les kayaks gonflables. Les différents modèles de kayak sont un bon exemple des paramètres hydrodynamiques qui entrent en jeu. Les kayaks de vitesse, les kayaks de course en mer et les kayaks de randonnée sont longs et extrêmement étroits. A la recherche de performances hydrodynamiques optimales. En revanche, les kayaks d’eau vive, de surf et de polo sont courts, arrondis et de forme plus large.

Kayaks rigides

Les kayaks rigides sont fabriqués avec des matériaux durs et résistants qui font que le kayak, un équipement grand et lourd, peut être en bois ; presque toujours fait à la main par le kayakiste lui-même à partir de son propre design ou de plans existants, en fibre de verre ; qui leur confère à tous la légèreté et la résistance à l’usure de la fibre de verre, ce qui améliore considérablement la résistance globale du kayak, le polyéthylène ; actuellement le matériau le plus utilisé dans la fabrication des kayaks, se présente sous forme de poudre ou de granulés et est 100% recyclable, mélangé à un pigment qui donne la couleur finale du kayak.

Les kayaks rigides sont les plus choisis pour la pratique des sports de compétition car, selon la taille, le modèle et le poids, ils permettent d’obtenir de meilleurs résultats dans la pratique.

Kayaks gonflables

Ces kayaks sont fabriqués en PVC ou en vinyle, le système de fabrication est très similaire à celui des bateaux gonflables, sauf que l’épaisseur du PVC, pour alléger les poids et pouvoir se plier pour se ranger dans un sac à dos ou un sac de transport, doit nécessairement être moindre.

En général, le tissu est constitué d’une couche extérieure de PVC et d’une couche intérieure de polyester. Les meilleures qualités ont deux couches, l’extérieur n’a pour mission que de protéger l’intérieur qui est le gonflable. Certains d’entre eux améliorent la pénétration de l’eau en ajoutant des feuilles de plastique ABS entre les deux couches, de part et d’autre de la quille, ce qui leur confère une certaine rigidité.

Différences entre les kayaks gonflables et les kayaks rigides

  • Les kayaks rigides sont beaucoup plus lourds que leurs homologues en caoutchouc et en air, qui peuvent ne peser que 7 kilos.
  • Les kayaks gonflables se plient à la taille d’un sac de sport et se glissent facilement dans le capot d’une voiture ou même d’une moto. Certains des modèles les plus compacts se glissent dans un sac à dos ou dans un bagage, ce qui augmente les chances de faire du kayak à la maison ou à l’étranger. Les résidents d’un appartement trouveront plus facile de ranger un kayak gonflable à la maison, où il peut tenir dans un placard, qu’un kayak rigide.
  • Les kayaks gonflables ont une capacité de charge disponible inférieure à celle du kayak rigide moyen.
  • Les kayaks gonflables coûtent beaucoup moins cher que les kayaks rigides. Cependant, vous pouvez dépenser 1 000 euros pour un kayak gonflable ou un kayak rigide, car les deux types de kayak ont une large gamme de prix qui correspondent à leur large éventail de qualités.
  • Les kayaks gonflables bas de gamme sont bon marché mais pas aussi durables ou maniables que les types haut de gamme. En ce qui concerne les kayaks rigides, le polyéthylène est le matériau le moins cher qui existe.
  • Les kayaks gonflables doivent être gonflés et dégonflés chaque fois que vous les utilisez, et il y a toujours la possibilité d’une crevaison. L’achat d’un kayak gonflable de haute qualité, fait de matériaux plus résistants, peut réduire les risques de fuite. Certains modèles sont même résistants à la perforation grâce aux matériaux utilisés ou à des chambres à air redondantes. Une crevaison n’est pas un drame, elles peuvent être réparées et beaucoup d’entre elles sont fournies avec un kit de réparation.
  • Les kayaks rigides ne nécessitent pas beaucoup d’entretien, mais les kayaks en bois ont besoin de plus de soins que les autres types. Le seul entretien nécessaire pour un kayak gonflable est qu’il doit sécher avant d’être stocké et, s’il a été utilisé en mer, le laver à l’eau douce après utilisation et avant stockage.
  • Comme les kayaks gonflables pèsent beaucoup moins lourd, une attention particulière doit être accordée à la partie gonflable. Une pression excessive peut endommager les coutures ou provoquer une éruption et aura également un excès de flottabilité qui entraînera une plus grande dérive. En revanche, un défaut de gonflage fera que le kayak sera flasque, perdra la rigidité qu’il devrait avoir et sa flottabilité sera plus faible. Avec moins de flottabilité, le tirant d’eau du bateau augmente et, par conséquent, avancer à chaque pagaie nous coûtera beaucoup plus cher.
  • Un kayak bien gonflé est un kayak stable et amusant. Pour gonfler correctement le kayak, vous devez respirer jusqu’à ce qu’il prenne sa forme complète et que vous le sentiez à la surface