Santé de l'Homme

Tout sur la Tyroïde

cou

La glande thyroïde gâche la vie de plus de 6 millions de Français. Voici les grandes lignes à savoir sur le fonctionnement de la thyroïde, ainsi que sur les raisons de son dérèglement.

Une glande capricieuse

Il arrive que la glande thyroïde soit hyperactive, ou que son activité soit au contraire trop peu importante. Les femmes connaissent les dérèglements de cette glande plusieurs fois dans leur vie. En général, ces problèmes se manifestent au cours d’une grossesse, d’un accouchement, ou encore au moment de la ménopause. Il existe certains signes qui peuvent aider à identifier ces dérèglements.
Dans le cas d’une hyperactivité de la thyroïde, le stress, l’agitation, l’hypersensibilité et l’hyperactivité peuvent être les signes d’une activité anormalement élevée de la glande thyroïdienne. La sécrétion trop importante d’hormones entraîne des palpitations, une sensation de chaleur et de soif, d’un excès de sueur et souvent de l’insomnie.

Une susceptibilité accrue est également observée, et épuise l’entourage. Une personne souffrante d’une hyperactivité de cette glande présente également un amaigrissement rapide, des diarrhées fréquentes, ainsi qu’un aspect des yeux globuleux. Il existe plusieurs facteurs pouvant générer une hyperthyroïdie. En général, il s’agit d’une accumulation de stress, de chocs psychoaffectifs ou de difficultés personnelles. Elle peut aussi être causée par un nodule toxique, une tumeur bénigne, ou à un début de goitre.

Une hypothyroïdie, quant à elle, est caractérisée par un ralentissement général du métabolisme. Le rythme cardiaque, les capacités intellectuelles, le transit intestinal diminuent considérablement. Cet état inclut également une baisse de libido, un embonpoint rapide et marqué, des trous de mémoire réguliers, des difficultés de concentration et une instabilité émotionnelle. Les signes extérieurs les plus fréquents sont un assèchement de la peau, un épuisement marqué et une envie constante de dormir au cours de la journée.

Comment diagnostiquer une thyroïde ?

Des examens fiables peuvent aider à détecter les maladies liées à la glande thyroïde. Si la palpation du cou est la méthode la plus rapide, une observation clinique, un passage sous imagerie médicale ainsi que les dosages d’hormones thyroïdiennes présentent l’avantage d’offrir un diagnostic précis. Il est rare que les tumeurs dépistées soient cancéreuses, car souvent elles sont bénignes et ne représentent aucun danger pour le patient.

L’examen de cette glande commence par la palpation afin de vérifier la présence d’un goitre ou de nodules, et passe par une analyse à l’imagerie. Il est aussi possible que le médecin demande à effectuer une ponction pour vérifier la nature des nodules présents.