Santé de l'Homme

Tout savoir sur la gastro-entérite

femme-seule

La gastro-entérite est une des maladies qui touche le plus de personnes chaque année. Souvent sans grande gravité chez l’adulte, elle est un problème sérieux chez les nourrissons dont le système digestif est encore fragile. Alors, comment peut-on la prévenir ? Et que faut-il faire pour la traiter ?

Comment la soigner ?

La plupart des cas de diarrhée aiguë soignée en France ont pour origine une gastro-entérite virale. Souvent, leur manifestation est de courte durée. En effet, cette maladie est banale pour la majorité des gens. Les soins sont prodigués afin de remplir trois objectifs: il s’agit dans un premier temps d’ordonner des mesures d’hygiène dans le but de prévenir la déshydratation, et de diminuer l’intensité ainsi que la durée des symptômes. Ainsi, il est rare que des antibiotiques soient prescrits aux patients, sauf en cas d’infection bactérienne.
Comment se nourrir en cas de gastro-entérite ?
Cette maladie touche le plus de monde lors des fêtes de fin d’année. Pour rendre la gastro-entérite moins pénible, il est indispensable de s’hydrater correctement. Boire beaucoup permettra de pallier aux effets des vomissements et des diarrhées répétées. Un total de 2 litres de boissons saines par jour est souhaitable pour rééquilibrer le taux d’eau et de sels minéraux nécessaires à l’organisme.

Favoriser une alimentation variée

Il est important de retrouver rapidement un équilibre alimentaire dès que le transit intestinal commence à se calmer. Plutôt que d’agresser à nouveau le système digestif en prenant trois repas dès le premier jour, il est préférable de prendre plusieurs petits repas légers.
Il faut éviter dans un premier temps d’ingérer des aliments riches en fibres, car ces derniers favorisent l’activité du système digestif. Il faut attendre 3 jours après la fin des diarrhées et des vomissements avant de faire à nouveau des excès alimentaires.

Comment la prévenir ?

Il est fréquent que la gastro-entérite vienne tenir compagnie dans les dernières et premières semaines de l’année. Seule une bonne hygiène permet de lutter efficacement contre ce virus qui prend un malin plaisir à s’incruster pendant les fêtes. La gastro-entérite représente en cette période de l’année plus d’un million des motifs de consultation médicale.
Source de souffrance étalée sur trois jours chez la majorité des patients, elle est redoutable pour les personnes physiquement fragiles. Les enfants comme les personnes âgées sont alors à surveiller particulièrement.

Le virus responsable de cette maladie s’attrape facilement. Il est donc indispensable de veiller l’hygiène et à la propreté des aliments et de l’eau à consommer.