Santé des Animaux

Le vieillissement chez le chat

vieux-chat

Le chat est un animal qui vieillit dès ses 8 ans. L’animal connait alors une transition dans son mode de vie qui doit être acceptée par son maitre. Plus fragile que dans sa prime jeunesse, votre compagnon aura besoin d’une attention plus importante.

Le chat, un rythme de vie plus lent

Lorsque le chat entame sa vieillesse, il commence à adopter un rythme de vie beaucoup moins rapide que celui auquel il voua a habitué. En tant que maitre, vous êtes alors dans le devoir d’accepter ces changements et de les comprendront pour mieux vous adapter à son nouveau mode de vie. Ces changements, bien qu’ils puissent paraitre déstabilisants pour le propriétaire, sont tout simplement dus à un ralentissement général du métabolisme du chat. Comme chez l’homme, sa santé devient alors plus fragile et demande un suivi régulier et approfondi.

Pour préserver sa santé, il est utile d’adapter son alimentation à son âge et à son nouveau mode de vie. Il est également important que le chat ne connaisse pas de surpoids, car cela est néfaste pour sa santé en général. Il peut arriver que trop nourrir un animal contribue à abréger sa durée de vie. Ainsi, il est nécessaire de surveiller de près la quantité des aliments qui lui sont servis.

Comment nourrir un vieux chat ?

À partir d’un certain âge, le chat a besoin d’une quantité plus importante de fibres pour garder la santé. De plus, il est préférable de réduire la graisse de son alimentation. Les aliments industriels sont des alternatives idéales pour nourrir un chat dont le métabolisme ne peut digérer de la nourriture faite maison, trop grasse et donc inadaptée à ses besoins physiologiques. Ces nourritures conçues par des professionnels sont souvent riches en fibres et apportent une sensation de satiété sans que le chat soit trop nourri.

Alors qu’un jeune chat aura tendance à prendre du poids de manière alarmante, un vieux chat sera plus disposé biologiquement à maigrir. Cet amaigrissement n’est pas une maladie en lui-même, mais peut être lié aux diverses maladies que le chat accumule avec son grand âge.

Quelles maladies guettent les vieux chats ?

Plus les chats se font vieux, plus ils sont susceptibles de montrer des signes d’insuffisance hépatique chronique ou d’insuffisance rénale chronique. Ces deux maladies évoluent sans symptômes apparents, et il est souvent difficile de les diagnostiquer sans un examen approfondi. En effet, le seul signe apparent est un amaigrissement marqué. Lorsque le chat commence à vomir et à perdre de son appétit, cela signifie qu’il est déjà dans un état grave.